The Lying Truth

« Les apparences sont trompeuses. Rien n'est vraiment ce qu'il semble être. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 « I owe you nothing // That's all I've got for you »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 62
Date d'inscription : 18/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: « I owe you nothing // That's all I've got for you »   Mar 27 Aoû - 0:31

    « De la lucarne, il la regardait rebondir. En haut. En bas. Encore et encore, inlassablement. Oh! elle s'arrêtait parfois, mais jamais bien longtemps : elle repartait toujours, brusquement. Commandée par ses réflexes qui la poussaient à éviter tout ce qui ressemblait, de près ou de loin, à un danger. Se doutait-elle que le véritable prédateur la guettait d'en haut? Elle faisait de grands bonds : très grands, très hauts, même pour une sauterelle, mais ça la rendait simplement plus désirable.
    Même ici, en pleine campagne, les insectes se faisaient de plus en plus rare. Une aussi grosse sauterelle en plein après-midi, c'était une chance que l'hirondelle ne laisserait pas passer. D'un bond, elle s'arracha à son perchoir et survola sa proie : une fois suffit, elle était prête à saisir sa chance!
    Au moment ou elle s'apprêtait à fondre sur la sauterelle, cette dernière fut comme projetée dans les airs, dans sa direction : pratiquement à sa portée. C'était sa chance! L'hirondelle vira, rabattit ses ailes et ouvrit grand son bec sur la sauterelle qu'elle tenta d'engloutir tout rond.

    Le reflet du soleil sur le métal attira son œil au moment ou l'insecte entrait dans son bec. Trop tard. Il y eut un coup, puis le crochet de métal duquel on avait transpercé la sauterelle morte s'accrocha à sa joue, la déchira pour ressortir de l'autre côté.
    L'hirondelle fut jetée au sol. Elle se débattit, évidemment : fort heureusement pour elle, l'hameçon n'avait pas traversé sa gorge, et si elle parvenait à se défaire, elle pourrait encore survivre. Mais c'était sans compter sur les deux pré-adolescents cramponnés à l'autre bout de la ligne, qui s'approchaient à présent, pour mettre la main sur elle … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: « I owe you nothing // That's all I've got for you »   Mar 27 Aoû - 1:13


Les cadastres délimitant une terre agricole sont parfois étonnants. On soupçonne souvent ce genre de terre d’avoisiner la maison principale, mais jamais de la dépasser d'autant ! Un peu plus, et le propriétaire pouvait possédait Last Garden ! Ne lui restait que quelques acres avant de l'atteindre, après tout. Mais pourquoi nécessiter d'une aussi grande terre ? Il avait une écurie, deux étables, quelques cabanons miteux, une habitation ( ce qui semblait en être une? ) peu entretenue et une voiture ramassant la poussière. Un endroit commun pour ceux habitant Goldenhill, mais paraissant complètement déserté. Au loin, on voyait le pignon d'une autre ferme, plus active. Celle-ci l'était moins.

C'était peut-être pour cette raison qu'elle était toujours truffée de voleurs et d'enquiquineurs de bas âge - et de bas étage. Pour une raison inconnue, toutes sortes de racailles s'y agglutinaient dans la journée. Enfin, les jeunes racailles du coin et leurs complices - bon gré mal gré. Vêtu de son chandail d'Hirondelle, volé plus tôt ce mois-ci et de sa fidèle veste rouge, Kaos lancinait sur les terres abandonnées, ignorant les bribes lointains d'un groupe d'adolescents. Il avait le même droit qu'eux pour fouler ces terres, aussi il ne dit rien lorsqu'ils étaient venus brièvement l'observer afin de s'assurer qu'il ne s'agissait pas d'un de ces "drôles de types". Le genre de " drôle de type " qui aimait dormir dans une étable.

D'une main distraite, il bidouillait les boutons de son cellulaire, écrivant ce qu'il voyait. Tenir un journal l'aidait à ne pas céder à sa solitude. Soudain, les ricanements au loin prirent de l'ampleur. Kaos tourna sa tête d'un mouvement las avant d'écarquiller ses yeux: la lumière du soleil se réfléchit sur un tout petit morceau de métal, planté à même un... oiseau ? Il dévisagea les jeunes, qui s'approchaient de leur prise. Kaos se sentit bouillir de rage. Il se mit à leur suite et les intercepta en bousculant le rouquin en tête. Ce-dernier se heurta à son ami derrière, qui se recula prestement. Il s'offusqua aussitôt.
Ça va pas!? Il fit en relevant la tête, des larmes de crocodile perlant à ses yeux. C'est quoi vot' problème !!
Kaos empoigna la cane à pêche, la lui retirant de ses mains.
Ce genre d'outil ( il désigna la cane en la relevant d'un mouvement sec ) sert à pêcher les poissons. Il lorgna des yeux le bout de la ligne. Pas les oiseaux. Celui qui était tombé s'était relevé, lui faisant front.
D'abord, on chassait des insectes!
Kaos fronça les sourcils, dardant le jeune de ses yeux.
Tu n'as pas compris. Ce genre d'outil sert à pêcher les poissons. Pas les oiseaux. Une étincelle sembla luire dans ses yeux alors que ses lèvres échappèrent deux syllabes. Capisce ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 18/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: « I owe you nothing // That's all I've got for you »   Mar 27 Aoû - 1:43


    « Monsieur je-sais-tout, il a jamais vu grand-p'pa chasser à la mouche on dirait! »

    Le premier – celui qui s'était fait bousculer – avait repris ses esprits. Il était un peu plus grand, un peu plus gros que son confrère, et visiblement, il n'avait pas peur de l'adulte venu les importuner durant leurs jeux. En fait, il s'empressa d'essuyer les larmes qui perlaient au coin de ses yeux, puis bomba le torse avant de se dresser devant le sauveur d'oiseaux.

    « Sauf qu'des poissons, dans notre étang il en a plus. Mêm'pas des grenouilles qu'on pourrait leur donner une clope. Alors on pêche les oiseaux.
    C'est pour la bonne cause. C'est pour nourrir le chat. »

    Le deuxième se dégênait, lui aussi. Il demeurait un peu en retrait, cependant, au contraire de son ami, et son regard passait de Kaos – duquel il évitait soigneusement le regard – à un point situé derrière l'épaule de ce dernier. Au bout d'un moment, il leva la main, pointa derrière l'étranger.

    « Et dites à votr' ami de déposer son bâton. », alors qu'Arturo se tenait trois pas derrière le loup solitaire, un peu à sa droite : de la main, et levée à hauteur de son épaule, il tenait un morceau de bois.

    Ses yeux légèrement écarquillés s'étaient posés sur l'hirondelle qui continuait de se débattre, sa respiration laborieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: « I owe you nothing // That's all I've got for you »   Mar 27 Aoû - 2:06

Monsieur je-sais-tout, il a jamais vu grand-p'pa chasser à la mouche on dirait!
Malgré son ton sans équivoque, le plus grand avait regagné son superbe, après s'être assuré d'avoir essuyé les larmes au coin de ses yeux.
Sauf qu'des poissons, dans notre étang il en a plus. Il poursuivit. Mêm'pas des grenouilles qu'on pourrait leur donner une clope. Alors on pêche les oiseaux. Le rouquin renchérit, gagnant lui aussi de l'assurance.
C'est pour la bonne cause. C'est pour nourrir le chat. Kaos inclina sa tête vers le bas, arquant un sourcil, l'air désabusé. Pour peu, il aurait même croisé les bras pour faire passer son point. Cependant, comme il tenait dans la main la canne à pêche, il ne voulait pas risquer d'endomager l'hirondelle au sol. Le rouquin le brava de nouveau pour pointer du doigt un point derrière lui.
Et dites à votr' ami de déposer son bâton, il lança, le prenant au dépourvu. Kaos releva la tête, encore perplexe. Un ami? Quel genre d'ami? Il tourna sa tête, juste assez pour jeter un regard par-dessus son épaule, avisant la silhouette étriquée d'un autre homme. Il ne prit pas la peine de l'analyser plus. Il ne pouvait pas forcer ces adolescents à coopérer ou à écouter la voix de la raison, après tout. Aussi décida-t-il de se pencher vers l'oiseau au souffle court et lui retirer d'un geste succinct le hameçon qui avait effleuré son jabot. Il se releva, sans prêter plus d'attention à l'oiseau, tenant la ligne d'une main la cane à pêche de l'autre.
Je me demande si vous changeriez de disque en subissant le même traitement... Il leva un charmant sourire, faisant tournoyer le hameçon au bout du fil, sans perdre sa désinvolture.
Pourquoi pas? Essayons! C'est pour la bonne cause ~ Il rouvrit ses yeux, fichant ses pupilles dans celles du plus grand, faisant lentement tourner le hameçon devant lui. Son sourire devint soudain plus grand alors qu'il fit mine de se préparer à lancer, visant l'oeil d'un des deux garçons.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 62
Date d'inscription : 18/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: « I owe you nothing // That's all I've got for you »   Mar 3 Sep - 0:03

    Savait-il qu'il venait probablement de sauver la vie des deux pré-adolescents? Son attitude nonchalante – malgré la colère que trahissait ses mots – ne laissait en tout cas rien deviner.
    L'étranger s'était présenté dos à lui en s'incrustant dans la scène; peut-être n'avait-il même pas pris conscience de ce qui avait faillit arriver, de ce qui s'était produit derrière lui.

    En voyant l'hirondelle au sol, en comprenant ce que les deux enfants avaient fait, ce qu'ils prévoyaient toujours de faire, il n'avait pas hésité. En une fraction de seconde, il était sortit du dépanneur dans lequel il se trouvait, s'était retrouvé à courir en direction des deux imbéciles. Au dessus de sa tête, il brandissait un morceau de bois – il ne savait pas où il l'avait trouvé, n'avait pas souvenir de l'avoir ramassé, mais il comptait bel et bien s'en servir. Il pouvait déjà s'imaginer le choc, le bois qui heurtait la tête du premier, le rouquin – qui faisait un bruit sinistre en lui fracassant le crâne.
    Puis, tout d'un coup, l'homme était apparus. Sortit de nulle part, il s'était inséré entre les enfants et lui, il les avait fait disparaître à ses yeux. Les quelques secondes durant lesquelles ils étaient sortis de son champ de vision avaient suffit à lui remettre les idées en place : d'horreur, il en échappa son arme, qui tomba aux pieds du loup solitaire. Non! Ce genre de chose, ça ne faisait pas, encore moins en pleine rue, et encore moins sur des oisi... sur des petits. Aussi timbrés et cruels soient-ils.

    Embarrassé – car il se doutait bien qu'une ou deux personnes au moins avaient dû remarquer sa brutale réaction, il avisa l'oiseau toujours au sol et se pencha pour l'aider. Cette fois encore, l'étranger fut plus rapide que lui : d'un mouvement précis, il défit l'hameçon de la joue du petit oiseau, mais il le laissa au sol par la suite, et Arturo en profita pour le ramasser. Vu le sang qui s'écoulait de son bec, retirer le crochet ne serait probablement pas suffisant : il allait falloir nettoyer le tout, s'assurer que la plaie guérirait bien.. ce qui lui donnait une excuse pour quitter les lieux en vitesse. Il prit l'hirondelle au creux de sa paume, la recouvrit de son autre main et, abandonnant les deux enfants – qui pleurnichaient à présent, terrifiés – aux bons soins de l'inconnu, et s'éloigna au pas de course, en espérant se faire oublier rapidement.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « I owe you nothing // That's all I've got for you »   

Revenir en haut Aller en bas
 

« I owe you nothing // That's all I've got for you »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lying Truth :: « Ville d'Eden » :: 
» Village GoldenHill
 :: Fermes & Granges
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit