The Lying Truth

« Les apparences sont trompeuses. Rien n'est vraiment ce qu'il semble être. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Change pour Change

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 50
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 27
Localisation : Black Market

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Change pour Change   Mar 19 Fév - 23:55

    12:06AM

    C’était le calme plat. Aucun son, mis à part le grésillement constant du lampadaire dont l’ampoule s’éteignait une fois sur deux. Un Chacal a toujours tendance à sortir la nuit et c’est bien là le meilleur moyen pour effectuer quelques transactions. Adosser au lampadaire, Roy faisait glisser entre ses jointures une pièce de monnaie américaine en argent. Ses yeux étaient rivés sur la petite chose, alors que son autre main reposait dans une poche de son pantalon. Des lumières se dessinèrent au loin et le jeune homme releva la tête, attentif. Une voiture aux allures royales avança dans sa direction et ralentit tandis qu’elle franchissait les mètres qui la séparait de Roy. Sur le visage du Chacal se dessina un rictus et il déposa sa pièce fétiche dans la poche de son veston. Il remua le collet de sa chemise et se posta sur le rebord du trottoir. La voiture s’arrêta net aux côtés de Roy. La fenêtre du passager lui faisait face. Celle-ci descendit tout doucement pour finalement laisser entrevoir le visage d’un vieil adulte, probablement avocat, mais peu importait Roy. Cet homme était là pour affaire et lui rapporter de la marchandise pour son petit commerce. Le propriétaire du Black Market posa une de ses bras contre le toit de la voiture et pencha légèrement sa tête pour détailler l’occupant.

    - Elle est où la marchandise ? siffla le Chacal en redressant hautement le menton.

    - C’est toi qui me dois de l’argent, Roy. Quand en verrais-je la couleur ? gronda le vieillard sans bouger une seule parcelle de son corps.

    Le Chacal éclata de rire de façon hautaine avant de froncer les sourcils.

    - Te moque pas de moi. On n’a jamais fonctionné comme cela. dit-il en plissant le nez.

    Sans attendre l’homme de la voiture remonta tout doucement sa fenêtre, comme elle était descendue, laissant Roy pantois. Il donna un coup de pied contre la jante de la roue arrière de la voiture au même moment que deux hommes armés sortirent du véhicule. Roy se recula prestement, levant hautement les mains et détournant le visage.

    - Il l’aura son argent, pas la peine de paniquer ! dit le Chacal en dardant ses prunelles océans sur les deux hommes.

    Il entendit le déclic. Un coup partit. Roy posa ses deux mains contre ses oreilles. Il posa ensuite une main contre sa ceinture de pantalon, frôlant le manche de son Jericho. Il était impensable de se battre dans cette condition surtout contre deux hommes armés. Il avait très peu de chance de les tirer tous les deux sans que lui ne se reçoive une balle. L’Aura de Roy se mit à bouillir, se révélant peu à peu. Les deux hommes ne réagirent pas sur le coup faute d’avoir été entraîné à tuer et non à réagir. Prestement, le Chacal se saisit de son arme qu’il pointa en direction des deux hommes, mais cette cascade n’était qu’une illusion. Immédiatement, les coups partirent. Le vrai Roy s’était glissé par le côté de la voiture, avait glissé son veston et sa chemise dans une poubelle pour ensuite qu’une lumière incandescente l’entoure. Lentement, la silhouette humaine du jeune homme laissa place à un Chacal doré. Celui-ci se mit à gronder et se jeta contre le premier humain. Déstabilisé, l’homme retomba contre le sol et se heurta la tête contre le trottoir. Du sang se mit à couler de ses oreilles, signe de commotion. Le second homme, occupe avec le double de Roy se retourna trop tard. Le Chacal lui saisit la gorge. Un nouveau coup partit. La balle se logea dans le torse de la bête, lui arrachant un glapissement et l’obligeant à renoncer à sa proie. Une portière de la voiture s’ouvrit et les pneus se mirent aussitôt à crier contre la chaussée. L’homme blessé se jeta dans le véhicule au dernier moment et celui-ci s’évanouit dans la pénombre, faisant gronder son moteur. La Projection de Roy s’évanouit en même temps, laissant en plan le véritable Chacal Doré se tordant de douleur.

_________________
    " Watch out the Jackal "

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Change pour Change   Mer 20 Fév - 0:47

Il n'était pas rare pour lui de ne pas se reposer, à cette heure-ci. Si il ne se hasardait pas dans les rues, il se tenait généralement sur un toit, s'assurant d'effaçant son énergie vitale afin de faire disparaître sa présence. Ça lui permettait de prendre le temps de respirer, loin des troubles. Il n'aimait pas dormir toute la nuit et ne se réveiller que le jour: il aimait séparer ses journées et ses nuitées par quatre sommes, pour prendre le temps de méditer et d'affiner son énergie vitale. Après tout, c'était avec une bonne force mentale qu'on arrivait à créer de bonnes techniques. Il avait entendu par quelques énergumènes que certains humaine avaient réussi à manipuler leur aura par l'entremise de substances illicites, mais s'était contenté de chasser l'idée. Il savait que c'était possible, mais ce genre d'aura, ce genre de technique devaient être plus qu'instables. En songeant à cela, il eut un sourire forcé, en sentant dans le creux de ses entrailles le mouvement perpétuel que faisait son symbiote en se déplaçant dans ses vaisseaux.

Lui-même avait une aura assez instable. À force de vouloir modifier et altérer son énergie vitale, on en avait plus à mordre que ce qu'on pouvait mâcher. Faisant danser une flammèche d'aura au bout de ses doigts, un coup de feu le fit soudain tressauter et ouvrir brusquement les yeux. S'ensuivit d'une cacophonie de bruits différents ( des semelles qui s'écrasaient, des pneus qui crissaient, un gémissement? ) et le silence. Kaos se laissa tomber du toit pour atterrir dans une ruelle, bifurquant non pas vers le labyrinthe menant au bar, mais vers les quartiers plus denses. Il s'engagea furtivement sur le trottoir, mains dans les poches, dos voûté, le pas presque inaudible, sa chaussure écrasa soudain une flaque dans un PLOUF ! sonore. Son ombre, qui filait derrière lui ( long ou étroit, tout dépendant la proximité de la lumière des lampadaires ), se glissa sur sa veste.

- Sens
- ... ... C'est du sang. fit Kaos en humant l'air plus attentivement dans sa course. L'ombre hocha sa tête.
- Le tribut naturel après un coup de feu.
- ... ...
Kaos leva les yeux au ciel, un rictus tirant ses lèvres vers le haut.
- ... Mais qu'est-ce que t'es pessimiste!
-Réaliste.
- Paranoïaque. Kaos ralentit, fronçant les sourcils.
- Prévoyant
- Peu importe... Ici.
Dans la lumière d'un lampadaire à la lueur intermittente baignait le corps d'un quadrupède sur la chaussée. Kaos redoubla de vitesse, s'arrêtant à proximité, clopinant au sautillant, toujours les mains dans les poches, pour s'approcher de l'animal.
- Il pue le sang.
- ... Il respire.
Kaos tressauta, se redressant.
- Vraiment ? Il s'approcha un peu plus, se penchant, comme pour approcher son oreille de ce qui semblait être un chien. Oh, son coeur bat. On lui fait un garrot vite-fait. L'ombre de Kaos s'arracha de sa veste pour serpenter à ses jambes, puis sur la chassée, s'approchant ensuite du chacal pour le recouvrir de sa noirceur. Bien qu'invisible, l'aura provenant de l'ombre se détacha, lentement, enveloppant la blessure du chacal d'une couche protectrice, arrêtant le saignement. L'avantage d'avoir une aura d'émission était l'aisance avec laquelle on pouvait la placer sur autrui. Kaos n'avait pas développé de techniques de guérison à proprement dit, mais il savait faire des garrots pour stopper les hémorragies.
- 'devrait tenir. Ha-ha, il est conscient tu penses ? il s'approcha un peu plus près, contournant le 'chien roux ' pour s'arrêter sur le trottoir, tout près de l'arrêt du bus. Ses yeux s'écarquillèrent.
- Oh. C'est pas un chien ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 27
Localisation : Black Market

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Change pour Change   Mer 20 Fév - 19:57

    Consumer de l’intérieur, brûler de l’intérieur. Roy croyait que la balle l’avait littéralement traverser, mais en vérité, elle n’avait que frôler une bonne partie de son torse pour finir sa course à la pointe de son épaule, créant un large sillon par lequel le sang ne cessait de couleur. Le Chacal s’agita et se débattit, comme s’il cherchait à combattre cette douleur qui l’assaillait. Il pencha sa tête, rongea son torse à la recherche de la porte d’entrée du projectile—chose qu’il ne trouva pas puisqu’il n’y en avait pas. Face à la quantité de sang qu’il avait perdu, à l’adrénaline si fortement descendu et à la souffrance de sa plaie, il sombra tranquillement dans l’inconscience. Ses yeux se révulsèrent et il crut tomber au ralentit contre le sol froid de la chaussé. Sa tête reposa lourdement contre le trottoir, sa bouche entrouverte. Il avait l’impression qu’il s’abandonnait dans les bras de la mort. Roy remua ses pattes, tenta de réfléchir à une solution, mais aucune pensée ne put le traverser tant il était vidé. Il laissa tout doucement ses paupières retombées.

    Il sentit un voile, un drap, quelque chose l’envelopper. C’était indescriptible en plus d’être tout à la fois. Une Aura ? Quand le garrot de Kaos fut fait, Roy avait commencé à rouvrir les yeux. Son sang ne coulait plus et la douleur était déjà moins violente. Le Chacal entendit des murmures, mais il était incapable de distinguer les mots ou même les voix. Qui était là ? Encore ce saleté de d’enfoiré qui avait osé de le tuer ? Il venait finir le travail. Quel lâche. Les yeux embrumés de Roy se stabilisèrent finalement et suffisamment pour qu’il distingue enfin la forme humaine d’un jeune homme à la tignasse brune portant une veste rouge écarlate. Roy se saurait volontiers frotter les tempes, mais il réalisa qu’il était encore sous forme animale. Ses prunelles océans se posèrent donc dans les yeux écarquillés de Kaos et Roy ne mit pas bien longtemps avant d’écarquiller les siens.

    - Oh. C'est pas un chien ça.

    Le Chacal se redressa avec faiblesse, le corps tremblant, mais il tenait bon. Il souffla un petit gémissement tout en serrant les dents.

    - Bien évidemment que je suis pas un chien. (Il roula des yeux) Tu sors pas souvent dans le coin toi. fit le canidé en se hissant sur ses quatre pattes.

    Roy s’ébroua pour enfin tourner légèrement sa tête par-dessus son épaule et distinguer le garrot qui s’était formé autour de la plaie. Il fronça les sourcils, sur le coup, perplexe. Puis, darda ses deux prunelles sur Kaos, le détaillant de haut en bas. Il attendit sa réaction histoire de connaître à quel personnage il avait affaire.

_________________
    " Watch out the Jackal "

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Change pour Change   Jeu 21 Fév - 0:26

Le quadrupède se mit à remuer les pattes, cherchant à se rouler sur le ventre afin de se hisser debout. En plus d'être vivant, il avait de la verve !
- Bien évidemment que je suis pas un chien, railla soudain une voix venant de nulle part. Après un sursaut, l'homme eut un mouvement de recul, portant la main à son torse. Il se pencha un peu plus afin de dévisager le chien de deux globes arrondis. Tu sors pas souvent dans le coin toi, lui répondit le quadrupède dans la même arrogance. Kaos s'était redressa comme un ressort, tournant vivement sa tête à la recherche d'un quelconque plaisantin qui aurait pu être à la source du canular. Son air consterné se déconfit. À part le chien roux, il n'y avait personne. Après une grande inspiration - un peu comme s'il cherchait à se convaincre de la véracité de l’évènement - Il se retourna d'un bloc vers ce-dernier, la mine dure... avant de l'adoucir au profit d'un sourire suffisant.
- Un chacal, ça ne sort pas souvent du coin, l'ami, lui susurra Kaos en haussant ses sourcils, les yeux pétillant de malice. Après avoir glissés ses mains dans ses poches, il remua les épaules sur un petit rire, troquant sa déférence pour de l'espièglerie.
- Moi qui pensait que mes cousins étaient plus du genre... prudents ! Il tourna sa tête vers son ombre, qui dressa sa tête de manière indépendante à la sienne.
- Je t'avais dit que tu étais pessimiste!
- ... Hmpf. Kaos s'en retourna vers le chacal.
- J'ai stoppé l’hémorragie, tu ne devrais plus avoir de problème. Il s'éloigna de quelques pas.
- FOLD! comme si on lui avait donnée un ordre, son ombre qui avait enveloppé le chacal s'arracha soudain, déambulant de la chaussée au trottoir jusqu'aux souliers de Kaos, pour finalement serpenter autour de la veste de ce-dernier.
- Bon, voilà qui est réglé... lança-t-il en poussant un petit soupir rasséréné. De l'index et du majeur, il salua l'animal, s'éloignant déjà de bon train.
- O.k., adios, compadre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 27
Localisation : Black Market

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Change pour Change   Jeu 21 Fév - 13:20

    Sans lâcher Kaos de ses deux prunelles océans, Roy s’étira la nuque ainsi que légèrement ses pattes afin de détendre ses muscles. En entendant la voix du Chacal, le jeune homme au veston rouge sembla pris au dépourvu. Il sembla chercher la provenance de la voix, regardant de tous les côtés dans l’espoir—on aurait dit—de voir surgir quelque chose ou quelqu’un. Roy roula une nouvelle des yeux tout en inspirant profondément. Cet homme l’avait compris et s’il l’avait compris c’est qu’il était forcément un animal lui aussi sous couverture humaine ou encore il était doté d’un don extraordinaire. Finalement, Kaos s’arrêta sur la forme animale de Roy et sur son visage se lisait un air dur, avant de la troquer pour un simple sourire. Roy n’y fait que très peu attention, car en trottant, il se dirigea vers, ses sous-vêtements, son pantalon et ses chaussures. Les seuls vêtements qu’il parvenait à garder intacts lors de ses transformations. C’était plutôt utile d’être un animal de taille moyenne et puis, avec le temps, Roy avait développé une technique qui consistait à sauter en pleine transformation pour se libérer des tissus sans les briser.

    - Un chacal, ça ne sort pas souvent du coin, l'ami.

    Roy s’était retourné vers Kaos, haussant un sourcil.

    -Clair. avait soufflé le canidé sur un ton morne.

    - Moi qui pensait que mes cousins étaient plus du genre... prudents !

    - Qu’est-ce qui te dis que je n’ai pas été prudent, cousin ? dit-il tandis que son échine s’hérissa, agacé.

    Soudain, l’ombre du jeune homme se dressa, comme si elle était animée, indépendante. Roy eut un léger mouvement de recul, mais finit par pencher sa tête sur le côté, curieux.

    - Je t'avais dit que tu étais pessimiste! J'ai stoppé l’hémorragie, tu ne devrais plus avoir de problème.
    - FOLD!


    Roy avait dressé les oreilles. Puis, la chose qui s’était enroulé autour de son corps, se mue dans un mouvement et revint vers son propriétaire—qui était l’homme au veston rouge. Attentif, Roy avait levé par réflexe pour laisser la chose étrange retourner docilement vers les souliers de Kaos, puis, il le regarda d’un œil. Qu’est-ce que s’était tout ça? Comment pouvait-il arriver à faire cela? Roy était bien doté du don de Matérialisation, mais jamais son Aura, ou son ombre, peu importe, ne pouvait bouger aussi aisément et aussi indépendant que cela. Ce n’était pas normal. Non, plutôt… Peu commun. Un sourire mesquin s’étira sur les lèvres du Chacal, le goût de la curiosité prenant place à l’intérieur de son esprit.

    - Bon, voilà qui est réglé...

    Il tourna déjà les talons, prêt à quitter les lieux. Roy releva hautement la tête pour le voir partir et sembla faire la statue quelque chose le temps d’une réflexion. Il était hors de question de le laisser partir comme ça.

    - O.k., adios, compadre !

    - Hey, attends ! hurla le Chacal en voulant le poursuivre, mais se souvint que sa forme n’était pas des plus adéquate pour arpenter les rues.

    Roy reprit sa silhouette humaine en y claquement de doigt et pendant que la lumière incandescente de sa transformation se poursuivait, il enfile ses boxer et son pantalon par la même occasion. Il glissa ses pieds dans ses souliers de cuirs et saisit à la volée sa chemise et son veston qui reposait contre le couvert d’un poubelle. À la course, il enfila ses derniers morceaux de vêtements et s’arrêta face à Kaos. Haletant—surtout face à la douleur de sa plaie—Roy posa une main contre l’épaule du jeune homme.

    - Attends…Merci pour le coup de main, mais... Ne veux-tu… (Il déglutit, reprenant son souffle) Ne veux-tu pas quelque chose en échange ? (Il darda ses deux prunelles dans les yeux de son interlocuteur) De l’argent ? Des armes ? (Il marqua un pause haussant les deux sourcils et élargissant son sourire) Des femmes ? questionna Roy soutenant le regard de Kaos.

_________________
    " Watch out the Jackal "

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Change pour Change   Jeu 21 Fév - 15:13

Si tout ce mal n'avait été qu'un subterfuge afin de pousser cet individu à devoir lui rendre la pareille ? Non. Kaos ne voulait tout simplement pas laisser mourir quelqu'un, surtout s'il pouvait faire quelque chose pour l'aider. Attention, cette mentalité n'était ni une condition à l'utilisation des propriétés de son aura, ni une obligation personnelle: c'était simplement la volonté de pouvoir aider, pour palier au moment où il n'avait pas pu. Ainsi, sa bonne action de faite, Kaos se décida de partir, laissant à l'autre le loisir de se relever et d'en faire de même.
- Hey, attends ! s'écria ce-dernier, déjà debout, comme pour aller à la suite du bon samaritain. Il freina son mouvement en constatant que sa forme animale était loin d'être discrète. Lui faisant toujours dos, Kaos entendit le cliquètement des griffes du chacal se troquer pour des pieds. Il l'entendit sautiller sur place, probablement pour se vêtir, avait-il songé en tirant une brimade amusée. Kaos s'éloignait toujours, plus lentement cette fois. Il courba l'échine et dévia l'angle de sa tête juste assez pour lui permettre de jeter un coup d'oeil à par-dessus son épaule. Il suivit des yeux le trajet de l'autre homme jusqu'à ce qu'il lui fasse front. L'autre, visiblement pantelant après une telle intervention, posa sa main sur son épaule, que celui à la veste rouge interpréta comme un signe de camaraderie.
- Attends… répéta l'autre, à bout de souffle. Obtempérant, Kaos s'arrêta alors de marcher, se redressant, perdant son sourire pour prendre un air un peu plus sérieux. L'autre poursuivit. Merci pour le coup de main, mais... Ne veux-tu… il déglutit en constatant que sa sa voix s'éreintait. Il reprit. Ne veux-tu pas quelque chose en échange ? l'irruption d'une telle proposition poussa Kaos à reculer la tête, incrédule. De l’argent ? Des armes ? Kaos ne baissa pas les yeux, cherchant à comprendre quelle mouche semblait avoir piqué cet autre homme- ce cousin. Des femmes ? lâcha 'autre alors qu'un perfide sourire prenait place sur son visage, tantôt affolé. Ce mot lui suffit à lever un sourire navré. Avait-il vraiment besoin de concupiscence pour palier à son manque ? La réponse dans son esprit était claire. D'un mouvement lent mais calculé, Kaos se défit doucement du bras qui lui tenait l'épaule, l'oeil doux.
- Ha-ha... ce genre de générosité ne m'intéresse pas vraiment, désolé. Il glissa de nouveau ses mains dans ses poches, se redressant, l'air rayonnant, pourtant empreint de mélancolie. Il secoua sa tête pour chasser ses sombres idées.
- Évite seulement de crever, tu veux ? Il leva un nouveau sourire, ajoutant: Cousin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 27
Localisation : Black Market

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Change pour Change   Ven 22 Fév - 22:24

    Après avoir forcé Kais à s’arrêter, Roy avait énumérer une multitude d’offres, guettant à même les réactions de son sauveur. Voyant que celui-ci ne réagit pas aux dernières premières, de manière escomptée, il enchaîna avec la troisième; des femmes. Le jeune homme à la veste rouge avait finalement lever un sourire navré, ce que Roy répondit en relevant un sourcil signe d’interrogation. Le Chacal avait toujours profité des plaisirs de la vie humaine et il ne comprenait définitivement pas comment les autres de la même espèce ne se jetait pas dans ce genre de débauche. Il fallait en profiter. Profiter de ce plaisir. Roy poussa un soupir las tandis que d’un mouvement lent et bien calculé, Kaos repoussa la main du Chacal de sur son épaule. Cette même main alla à la rencontre du front de Roy alors qu’il posa l’autre sur sa hanche. Il fit glisser ses doigts dans sa tignasse blonde et baissa légèrement la tête. Il ne leva que ses deux prunelles pour regarder Kaias, attendant une quelconque explication. Finalement, il leva une paume vers le haut, haussant légèrement les épaules.

    - Ha-ha... ce genre de générosité ne m'intéresse pas vraiment, désolé.

    Il avait remit ses mains dans ses poches, reprenant cet air si chaleureux et rayonnant sur son visage. Cela arracha un bref sourire en coin à Roy qui se mit à réajuster le col de son veston noir.

    - Évite seulement de crever, tu veux ? Cousin.

    Le malfrat leva un doigt et laissa un clin d'oeil à son interlocuteur.

    - Haha, tu ne sais définitivement ce que tu manques alors. fit le Chacal de manière taquine et légèrement insistant, mais il finit par baisser les bras. Laisse-moi au moins t’offrir un verre alors ! rajouta-t-il en esquissant un large sourire. En plus de vouloir te retourner ce service, j’aimerais bien apprendre à connaître celui que se dit se partager le même sang que moi. (Il tendit finalement sa main vers Kaos, pour faire les présentations) Moi c’est Roy Mcclane. Et sans cachette, tu sais que je suis un Chacal (Il leva les yeux au ciel) et non un vulgaire chien.

_________________
    " Watch out the Jackal "

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Change pour Change   Ven 22 Fév - 23:59

- Haha, tu ne sais définitivement ce que tu manques alors. Comme seule réponse, Kaos haussa les épaules avec désinvolture. Ce genre de choses ne l'intéressait pas pour d'autres raisons. Il n'avait pas besoin d'argent, puisqu'il savait comment s'en procurer. Il ne nécessitait pas d'armes, puisqu'il savait se défendre. Il ne voulait pas les femmes... parce-qu'il ne tenait pas à voir celles-ci se dégrader simplement pour son plaisir. Tout simplement parce-qu'il ne le méritait pas. L'autre décida de modifier sa proposition. Sa ténacité avait de quoi d'admirable !
- Laisse-moi au moins t’offrir un verre alors ! lui proposa soudain l'autre, ce qui sembla plaire à Kaos. En plus de vouloir te retourner ce service, j’aimerais bien apprendre à connaître celui que se dit se partager le même sang que moi, lui glissa l'autre, de bonne foi. Roy lui tendit sa main dans un signe bien humain. Au lieu de tendre la sienne en retour et de la serrer, il se contenta de la fixer, sans offrir la sienne en retour. Kaos leva le menton pour regarder fixement Roy, lui faisant comprendre qu'il ne sortirait pas les mains de ses poches. Pourtant, Kaos n'avait pas l'air malaisé. Il semblait même bien confiant.
- Moi c’est Roy Mcclane. Et sans cachette, tu sais que je suis un Chacal, et non un vulgaire chien.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Kaos inclina poliment la tête, en courbant l'échine.
- Kaias Holster, loup. il répondit succinctement, sans s'attarder sur le fait que les loups ibériques étaient une espèce disparue. D'un mouvement de tête, il désigna son ombre qui, se sentant interpellée, sembla dressa la sienne.
- Oh. Et lui, c'est Arku. Il n'est pas très bavard, alors libre à toi de croire en lui ou non.
Il se mit en marche, invitant son nouveau comparse d'un large sourire.
- Alors Roy, on va le prendre, ce verre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 50
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 27
Localisation : Black Market

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Change pour Change   Sam 23 Fév - 23:36

    L’autre n’avait pas bougé. Il s’était contenté de regarder fixement la main que lui tendait Roy, sans une once de réaction. Roy n’avait pas fait de cas, mais avait bien bougé ses yeux, alternant en sa main et Kaias comme pour lui faire comprendre le geste. Toutefois, il oubliait parfois que certains animaux ne se sentaient pas nécessairement aussi confortable que lui sous leur forme humaine. Ce qui pourtant ne semblait pas être le cas de ce cousin. L’homme au veston rouge n’avait que lever le menton vers Roy pour le fixer dans les yeux alors que le Chacal poursuivait sur sa lancée. Il dégageait quelque chose de particulier, une confiance irréprochable, peut-être même une certaine sagesse, voilà peut-être pourquoi Roy recherchait à en apprendre plus sur lui ou même qu’il le tenait en respect.

    Kaos avait simplement incliné sa tête, courbant sa colonne en s’inclinant. Roy retira finalement doucement sa main, croisant plutôt le bras.

    - Kaias Holster, loup.

    - Ah, un loup. fit-il en haussant les sourcils. Enchanté.

    Puis, d’un mouvement de tête, Kaias désigna son ombre qui remua de nouveau. Roy riva immédiatement ses deux prunelles océans sur elle. Elle se dressa indépendamment et sembla dresser sa propre tête. Le Chacal posa son index contre son menton, esquissant un sourire en coin, amusé.

    - Oh. Et lui, c'est Arku. Il n'est pas très bavard, alors libre à toi de croire en lui ou non.

    - Bien. Enchanté… Arku. dit le jeune en s’inclinant légèrement face à l’ombre. Et puis, il est difficile de ne pas croire en lui… (Il remua sa tête et tourna son regard vers les prunelles de Kaos) quand on l’a sous les yeux.

    L’homme à la veste rouge se remit dès lors en marche, invitant Roy à le suivre. Le Chacal lui emboita le pas tout en replaçant le bas de son veston. Il remua ensuite les épaules vers l’avant tout en détendant son cou, l’étirant de chaque côté. Puis, il enfouie une de ses mains dans une des poches de son pantalon.

    - Alors Roy, on va le prendre, ce verre ?

    Roy élargit son sourire.

    - Bien entendu ! fit-il en levant les paumes vers le ciel, haussant légèrement les épaules. Tu veux aller où ? À l’Underdog ? ajouta le Chacal avant de poser un doigt contre son menton. Ou, si tu veux, on peut se rendre à ma planque. conclut-il en regardant Kaos de biais pour ensuite passer son bras contre les épaules de celui-ci de façon conviviale.

_________________
    " Watch out the Jackal "

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Change pour Change   Sam 23 Fév - 23:52


- Bien entendu ! lui répondit l'autre avec entrain. Tu veux aller où ? À l’Underdog ? Kaos se retourna d'un seul coup, le front creusé d'une ride s'affolement. Oh non. Pas cet endroit, encore! Surtout pas les ruelles où il avait failli y passer ! Il n'eut pas le temps de protester que l'autre se hasardait encore.
- Ou, si tu veux, on peut se rendre à ma planque. lui proposa Roy en entourant ses épaules de son bras, déposant sa main sur l'autre. Kaos fronça les sourcils, avant de se résigner à sourire.
- Ouais, pourquoi pas !
- Tu pourrais tout de même être un tout petit peu réactif.
- Dos à terre, toi. Papa a eu une dure journée, il a besoin de décompresser. Il se tourna ensuite vers Roy. O.k. McClane ! Montre-moi donc ta planque, ha-ha !
lança Kaos avec liesse, sans se douter que la planque était en fait le fameux - ou pas si fameux que ça - marché noir de Roosevelt!...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Change pour Change   

Revenir en haut Aller en bas
 

Change pour Change

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Échange] Pour évolution
» [Recherche] Échange pour faire évoluer Barpau
» [Échange] Échange entre amoureux, hé, hé. [Attente de RP]
» alakazam sans échange ?
» On ne change pas une equipe qui gagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lying Truth :: « Ville d'Eden » :: 
» Quartier Roosevelt
 :: Arrêt de Bus
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit