The Lying Truth

« Les apparences sont trompeuses. Rien n'est vraiment ce qu'il semble être. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Haunting [ Terminé ! ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Haunting [ Terminé ! ]   Jeu 21 Fév - 16:57

Le Last Garden avait beau être loin de ressembler aux forêts espagnoles de ses souvenirs, Kaos s'y sentait un peu comme chez soi. Il avait beau ne pas tenir Goldenhill près de son coeur, celui-ci pouvait bien se vanter de sa luxuriante forêt dans laquelle proliféraient toutes sortes d'animaux. Il s'était levé tôt pour prendre le premier train-maglev menant au petit village, s'arrachant de son humanité pour quitter son wagon à quatre pattes.

Goldenhill, gare de train, 4h12

Il était l'un des rares à ne pas éprouver de l’encombrement avec ses vêtements, comme il se contentait de les ranger et de les sortir de son ombre à loisir. Lorsque ses coussinets rencontrèrent la fraîcheur de l'herbe de la compagne, il poussa un court soupir, fermant les yeux, se régalant de cette sensation. Ses oreilles se dressèrent alors qu'il capta les mouvements l'environnant. Sa queue se dressa, parallèle au sol, et il se dirigea de bon train en direction du boisé, s'assurant d'éviter les quelques habitations susceptibles de contenir d'autres animaux partageant sa condition. Il voulait une journée pour lui, où il pourrait enfin dépenser le surplus d'énergie qui l'avait saisi la veille. Il avait besoin de courir, de chasser, de souffler un peu, loin de la ville. Loin de la ville et de ses problèmes. Après s'était ébroué, il détala à la course, disparaissant dans un froissement de feuilles, filant à travers la forêt comme s'il la connaissait par coeur.

~✝~
Goldenhill, Last Garden, 6h20

Il reposait à l'ombre d'un arbre, dans un manteau de terre et des plantes qui vinrent souiller sa pelisse normalement immaculée. Ses oreilles et ses narines captaient toutes sortes d'odeurs, peu habitués à autant de diversité. Il n'y avait pas de souffre, pas de béton, pas d'acier, pas de fumée de cigarette, de fumée tout court. Que la fraîche et humide moiteur d'une forêt qui se réveillait avec le chant de l'aube. Quelques oiseaux paillèrent en annonçant le lever du soleil, frétillant des ailes, tôt levés pour chasser, présuma Kaos. Ça tombait bien, lui aussi. Lentement, il se leva, s'étira, dressa hautes ses oreilles et se mit à se hasarder dans la forêt, sans suivre un itinéraire en particulier, se laissant docilement s'imprégner de toutes ces odeurs. Il leva la patte à un arbre, s'ébroua de nouveau et se mit en chasse.

Il avait entendu des battements d'ailes plus bruyantes que celles des petites mésanges du matin. Il entendit aussi le chant d'un coucou, celui d'une tourterelle, et le cri des corneilles. Une ombre noire filait entre les branches, se dirigeant vers lui. L'oiseau avait sans doute aperçut une proie. C'est sans difficulté que le loup s'arracha du sol dans un bond vertical et qu'il ouvrit sa gueule. Il referma ses mâchoires contre le corps du corbeau dans un mouvement sec. L'idée que ce-dernier fut à la fois une humaine ne lui avait même pas traversé l'esprit, tant l'idée de chasser lui obnubilait les pensées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 154
Date d'inscription : 17/02/2013
Age : 23
Localisation : Un petit appartement, près du centre-ville... Ou la bibliothèque, selon l'heure.

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Haunting [ Terminé ! ]   Jeu 21 Fév - 18:27

Cette nuit-là, Amber n'avait pas réussi à trouver le sommeil. Peut-être à cause de la fête qui battait son plein sous sa fenêtre ? Non, cela se passait trop souvent, et d'habitude elle parvenait tout de même à s'endormir. Surtout qu'il était épuisant de marcher de long en large toute la journée dans cette gigantesque bibliothèque et de monter des échelles pour aller chercher des livres à plusieurs mètres de hauteur... Alors pourquoi ? Pourquoi ne parvenait-elle pas simplement à dormir ?

Impassible, elle avait regardé le plafond pendant des minutes, peut-être même des heures. Effectivement, plus des heures que des minutes. Puis elle avait enfin tourné la tête vers sa fenêtre : la lumière de la Lune filtrait légèrement à travers les vieux rideaux bleus tirés, et le quartier, mis à part les basses de la musique qui remontaient jusqu'à son logement, semblait endormi.

Amber s'était finalement levée pour ouvrir sa fenêtre, malgré le froid nocturne. Elle sentit sa peau frémir sous les caresses de la légère brise tandis qu'elle s'asseyait, ses yeux ambrés rivés sur le ciel. Ce simple regard lui fit comprendre pourquoi elle ne parvenait pas à s'endormir. Elle avait envie de voler. Cela remontait à trop longtemps, et même si elle voulait s'intégrer au peuple humain, elle avait besoin de ça. C'était quelque chose dont elle ne pourrait pas se passer. Certes, les bouquins lui faisaient prendre son envol différemment... Mais elle voulait sentir tout son être porté par le vent et les étoiles, et la liberté résonner autour d'elle.

Du recul, un élan, et la jeune femme devenue corbeau s'envola dans les airs, laissant ici son sommeil, ses vêtements et sa fenêtre ouverte. Elle se fichait bien que quelqu'un en profite pour rentrer... A part des meubles et de quoi vivre, elle n'avait pas d'affaires personnelles, ce qui pouvait d'ailleurs paraître bizarre.

[...]

Voyager par voie aérienne lui fit le plus grand bien. Plumes dans le vent, elle observait le paysage défiler sous ses yeux. Elle avait d'abord découvert la grande partie de la Ville d'Eden, avant d'atteindre, peu avant l'aube, une des seules forêts restantes de ces terres : on la nommait Last Garden. Amber n'avait jamais eu l'occasion d'y mettre les pieds - ou les pattes -, mais elle trouvait que le lieu portait bien son nom. Il abritait le peu de Nature restante d'Eden... Et encore. La jeune femme avait eu vent de rumeurs concernant sa destruction... Vraiment, comment pouvait-on faire ça ? La ville était certes dynamique et sa technologie permettait de grandes choses, mais de là à en oublier ses racines...

Amber finit par se poser sur un grand arbre, retrouvant le contact du bois humidifié par la nuit. Elle s'accorda un moment pour admirer d'où elle venait. De belles végétations, des couleurs, de la vie... Elle ferma les yeux pour s'enivrer de tout cela. Oh, comme c'était bon de se retrouver !...

Puis son instinct de rapace reprit soudain le dessus lorsqu'en rouvrant les yeux, elle aperçut un petit rongeur tracer sa route juste sous son bec, à quelques mètres de là, sur le sol. Amb' leva ses puissantes ailes et fonça sur sa proie, prête à en faire son petit-déjeuner. Si son côté humain trouvait cela un peu étrange de revenir à la chasse pour se nourrir, son côté corbeau, quant à lui, y prenant un réel plaisir. Et c'était sûrement ça qui comptait le plus, davantage même que de se nourrir. De plus, cela lui dégourdissait les ailes...

Alors qu'elle était sur le point d'atteindre le rongeur, les pattes tendues vers l'avant, menaçantes, elle sentit trop tard une présence. Pas ces petits oiseaux qui erraient en nombre ici, ni même des biches, non... Mais une présence dangereuse. Elle n'eut pas le temps de remonter en pique comme lui aurait permis son élan, se sentant brutalement attrapée par quelque chose...

Dans un croassement puissant, elle tenta de se débattre, tendant comme elle le put ses ailes. Mais elle était prise au piège... Bon sang ! Comment cela se faisait-il ?! Jamais aucun prédateur n'avait alors réussi jusque là à l'attraper ! Elle se promit de reprendre plus souvent sa forme animale à l'avenir si elle s'en sortait... Mais son destin avait l'air d'être scellé. La bête n'avait plus qu'à resserrer davantage ses dents, de manière à traverser son aura protectrice, et s'en était fini pour elle.

- Et bien, qu'attends-tu pour me tuer ?... murmura-t-elle, la voix étouffée, affichant un rictus nerveux.

C'est alors que, sans même y faire appel, son Aura originelle se déploya, prolongeant ses ailes noires qui parvinrent à se libérer de l'emprise de la bête. Le halo d'ambre qui l'entourait sembla s'amplifier, s'illuminant davantage. Inconsciemment, Amber avait envie de vivre... Plus qu'elle ne le croyait elle-même. Son Aura fit céder sa prison, obligeant l'animal à ouvrir sa gueule pour la lâcher s'il ne voulait pas perdre toutes ses dents. Elle piqua alors en remontant, battant des ailes pour se maintenir hors de portée et à une altitude stable.

- Belle fourrure que voilà... décrocha-t-elle au loup, le fixant d'un air victorieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaynaskandeos.eklablog.com
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Haunting [ Terminé ! ]   Jeu 21 Fév - 19:45

Ses pattes postérieures retombèrent au sol, suivit de ses pattes antérieures, et il se fléchit sur place, se réceptionnant avec aise, portant fièrement en gueule sa trouvaille. Il l'avait attrapé de sorte à lui empêcher d'ouvrir les ailes. Peu lui importait la proximité de son dangereux bec et de ses serres acérées, tant qu'il empêchait à ses ailes de remuer, ça lui suffisait. Ça lui suffisait tant qu'on aurait dit qu'il n'avait pas raffermi sa poigne. L'oiseau lui en fit d'ailleurs mention. Avec une voix. Et des mots.

- Et bien, qu'attends-tu pour me tuer ?... demanda-t-il à mi-voix, sur une note féminine. Constatation faite, les oreilles de Kaos s'abattirent sur sa tête. Un sentiment de malaise l'empoigna alors qu'il sentit les ailes de sa prise... s'allonger? Kaos se contenta d'ignorer le phénomène, mais bientôt, de sa gueule se mit à émaner de la lumière ( de la vraie lumière!! ). Quelque chose à l'intérieure cherchait à lui faire lâcher prise. Il relâcha un grommellement contrarié, secouant lestement la tête, plissant les yeux avec détermination. Il ne lâcherait pas. Mais la force exercée à l'intérieur de sa gueule devint plus forte et il dut s'y résigner, l'ouvrant dans un mouvement brusque, donnant juste assez de temps à l'oiseau de s'extirper et d'ouvrir maladroitement ses ailes avant de happer l'air avec force. En suivant des yeux l'arc tracé par le volatile, il se mit à grogner entre ses crocs, creusant son museau de longues rides apparentes. C'est après un effort frénétique pour recouvrir l'équilibre dans les airs que le corbeau jugea bon de se maintenir ni trop loin du sol, ni trop près. Se stabilisant enfin, il tenta de nouveau d'établir un contact avec son prédateur.

- Belle fourrure que voilà... lança l'oiseau, toujours illuminé par la couleur de son aura.
- ... L'échine hérissée de Kaos reprit des dimensions normales, son dos s'assouplit et ses babines retroussées retombèrent de chaque côté. D'un geste automatique, il se pourlécha les babines, comme s'il feignait d'être un animal sauvage. Il fit mine de tourner la tête dans une quelconque direction, la gueule entrouverte, la langue pendante. Il la referma soudain lorsqu'il huma l'odeur d'un nouvel animal. Tous les sens en éveil, les pupilles minuscules, les oreilles droites, il capta un mouvement sur sa gauche, et il fondit au sol, claquant ses fortes mâchoires sur le petit rongeur que traquait le corbeau plus tôt. Après avoir secoué sa tête avec force, il rouvrit la gueule afin de libérer la pauvre musaraigne qui s'enfuit en pépiant. Le loup retourna sa tête sur l'oiseau, la carrure droite, la queue basse, stoïque.
- Ne confond pas le désir de chasser avec celui de tuer. En retroussant le museau, il leva un rictus malsain, dressant sa queue au dessus de sa croupe. RgghhÛuuurrr... Tuer une débutante comme toi serait une chose facile. Voler ne te protégera pas tout le temps. Il l'abaissa ensuite, reprenant son calme, perdant son rictus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 154
Date d'inscription : 17/02/2013
Age : 23
Localisation : Un petit appartement, près du centre-ville... Ou la bibliothèque, selon l'heure.

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Haunting [ Terminé ! ]   Ven 22 Fév - 8:09

Désormais hors de danger - ou presque -, Amsbesis vit son Aura diminuer en taille et en intensité. Elle redécouvrit la noirceur de ses ailes, précédemment camouflées par le halo ambré qui les enveloppaient. Ses yeux perçants guettaient le loup qui sembla perdre en agressivité, un instant. Lorsqu'il tourna la tête, le Corbeau en fit de même, surpassée par sa curiosité, avant de capter elle-aussi un bruit, bruit qui lui fit rapidement river son regard vers le sol : le rongeur ! Elle ouvrit le bec, prête à foncer, quand elle vit le loup se jeter dessus. Comment ?! Mais il était si gros et si prévisible, cet animal... Comment avait-elle pu être prise de court ? Elle mit cela sur le compte de son côté humain. Il fallait absolument qu'elle en fasse abstraction lorsqu'elle reprenait sa forme originelle... Cette humanisation avait tendance à la rendre moins sûre d'elle et, de ce fait, plus lente. Elle pensait que réfléchir avant de faire son action était plus judicieux. Mais non, pas ici, pas dans la Nature. Elle devait faire confiance à son instinct. C'était lui qui l'avait sauvée lors de sa fuite de l'élevage, non ?

Picotée par une pointe de frustration, elle observa le loup s'amuser avec le rongeur. Visiblement, il ne l'avait pas attrapé pour se nourrir, mais simplement pour jouer. De toute manière, elle doutait que ce repas lui soit suffisant...

"Quel idiot..." pensa-t-elle en le voyant secouer la gueule, sonnant au passage la pauvre musaraigne innocente, avant de la relâcher dans la Nature, traumatisée.

Son regard d'ambre recroisa alors celui du loup, presque similaire au sien.

- Ne confond pas le désir de chasser avec celui de tuer.

Un nouveau rictus amusé s'afficha sur le visage du Corbeau. Qui était-il pour se permettre de lui donner de telles leçons ? Elle connaissait aussi bien que lui - elle l'imaginait - ce désir, ce plaisir de chasser. D'autant plus qu'il ne l'avait même pas laissée poser ses serres sur cette bestiole... Alors comment pouvait-il la juger sans même l'avoir vue à l'oeuvre ?

Son espèce de sourire s'accentua lorsqu'elle vit le loup retrousser de nouveau les babines, reprenant un air sauvage. Oh, elle ne doutait pas qu'il puisse posséder une forme humaine, lui aussi... Mais par simple curiosité, elle aurait voulu voir à quoi il ressemblait, et comment il agissait lorsqu'il n'avait ni crocs, ni griffes... Mais de simples mains, des pieds et de petites dents pour seule défense.

- RgghhÛuuurrr... Tuer une débutante comme toi serait une chose facile. Voler ne te protégera pas tout le temps.

Un étrange rire - s'apparentant à un croassement entrecoupé - sortit de la gorge d'Amber. Les paroles du loup ne faisaient qu'attiser son amusement... Elle qui était pourtant venue ici pour chasser, voilà qu'elle s'amusait des les grands airs d'un canin un peu trop sûr de lui. Faisant une pirouette aérienne, Amsbesis alla se poser sur un petit rocher, non-loin de là... Et à la portée du loup. Une manière de contredire ses paroles... Puis elle le verrait arriver, cette fois-ci. Elle se le promit.

- Voyons, voyons... Que de jugements hâtifs. Elle lâcha un petit rire étouffé, relevant l'une de ses ailes près de son bec. Je viens pour chasser, et voilà qu'un loup me donne des leçons... Ce n'est pas parce que je ne suis pas faite comme toi que je ne chasse pas pour mon propre plaisir, moi aussi.

Amb' étendit ses ailes avant de les replier sur son dos.

- J'admets avoir un petit creux, tout de même... Je n'ai pas encore pris mon petit-déjeuner ce matin. Mais ça ne saurait tarder.

Sur ces mots, elle tourna la tête, se servant de sa vue développée pour trouver une proie, son ouïe focalisée sur les mouvements du loup en parallèle, prête à le contrer au besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaynaskandeos.eklablog.com
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Haunting [ Terminé ! ]   Ven 22 Fév - 16:18

En entendant son rire, Kaos en déduit que le volatile ne l'avait pas compris. En pirouettant dans les airs, l'oiseau décida de poursuivre leur ' discussion ' au grand dam du loup. Elle se posa sur un rocher, à proximité du sol, comme si elle contredisait ses propres paroles. Kaos capta de nouveau son rire rauque, ce qui fit remuer ses oreilles.
- Voyons, voyons... fit l'autre, comme si elle cherchait à s'expliquer. Que de jugements hâtifs. Je viens pour chasser, et voilà qu'un loup me donne des leçons... Quelle bavarde. Elle aurait du être une pie, plutôt qu'un corbeau, songea Kaos en levant les yeux au ciel, cherchant à se concentrer ailleurs. Lui qui n'avait voulu s'éloigner de la ville que pour éviter ce genre de contact... N'y avait-il donc aucun lieu sur Terre où il pouvait profiter du calme et épuiser son instinct animal ?
- Ce n'est pas parce que je ne suis pas faite comme toi que je ne chasse pas pour mon propre plaisir, moi aussi. J'admets avoir un petit creux, tout de même... Je n'ai pas encore pris mon petit-déjeuner ce matin. Mais ça ne saurait tarder. En plus elle s'ouvrait à lui? Drôle d'oiseau, oui ! Pourtant, une idée traversa l'esprit du loup. Une idée pour prouver à cet oiseau que son avertissement de plus tôt n'avait pas été lancé là à tout hasard. Comme l'oiseau semblait elle aussi concentrée à la recherche d'une proie - mais elle, plutôt enclin à la manger - Kaos profita du moment pour l'attraper à son insu. Il ne bougea pas d'un centimètre, se contentant de lui aussi feindre de chercher quelque chose, reniflant le sol. Il avait étiré son aura, très lentement en direction de l'oiseau. Contrairement à cette-dernière cependant, il ne la rendait pas visible de lumière.

Ses ailes se déployèrent en silence, et il frappa le dos de l'oiseau d'un coup sec, comme s'il lui avait asséné un coup avec la poigne d'un couteau. Le coup fut si soudain qu'il profita de son geste pour en enchaîner un deuxième. De deux lames, il cloua brusquement les ailes de l'oiseau au sol, et d'une troisième, l'approchant de sa gorge.

- Avoir été une musaraigne, un loup ou un éléphant n'aurait pas changé le fait que tu sois une débutante. Si j'aurais voulu te tuer, je l'aurais fait, sans même bouger d'ici. Il appuya les couteaux, mais pas assez pour percer la chair. Seulement pour la maintenir au sol, et, au cas où ses ailes d'ambre ne se déploient de nouveau, la maintenir sans risquer d'y laisser ses crocs. Malgré son ton grave, son air ne semblait pas hostile. Il semblait même plutôt calme.
- Je te retourne la pareille: que de jugements hâtifs. après avoir levé un rictus tout aussi amusé que l'avait fait le corbeau, il la libéra de l'emprise de ses ailes d'aura, se contentant de la fixer de deux yeux peu impressionnés.
- Ha-ha, belles plumes que voilà ~ en empruntant cette fois l'air triomphant d'Amber.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 154
Date d'inscription : 17/02/2013
Age : 23
Localisation : Un petit appartement, près du centre-ville... Ou la bibliothèque, selon l'heure.

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Haunting [ Terminé ! ]   Sam 23 Fév - 8:21

Amber ne parvenait pas à repérer de nouvelle proie. Se concentrer sur deux choses à la fois s'avérait difficile, surtout lorsque sa vie en dépendait... Pourtant, elle s'étonna de ne pas voir le loup se jeter sur elle, alors qu'elle n'était qu'à quelques mètres de lui, totalement exposée et vulnérable. D'autant plus qu'elle n'aurait probablement pas le temps de s'envoler assez haut pour lui échapper. Elle savait donc qu'elle jouait avec le feu... Mais quelque chose, au fond d'elle, lui disait que le canin n'était pas bien dangereux... Ou que dans tous les cas, il n'allait pas lamentablement la broyer entre ses dents... En plus de cela, elle doutait être très bonne : les plumes devaient être trop difficiles à digérer.

Tout à coup, elle sentit une douleur lui tirailler tout le dos, l'obligeant à tomber à plat-ventre sur son rocher, les ailes légèrement tendues. Quoi ?! D'où venait le coup ?! La première chose qu'elle regarda était évidemment le loup... Mais il se tenait toujours à l'écart. Il n'aurait jamais pu frapper aussi vivement et revenir à sa place... Pourtant, il semblait concentré. Avait-il un acolyte caché quelque part depuis le début ? Et si c'était le cas, comment son odeur, et même son bruit, auraient pu lui échapper ?... Elle était méfiante, tout de même !

C'est alors que, se concentrant davantage, elle vit que l'Aura du loup ne se contentait pas simplement de l'entourer... Mais que deux gigantesques ailes lumineuses s'étalaient jusqu'à elle, jusqu'à...

Amber tenta de reculer, écarquillant les yeux, mais l'Aura du loup la frappa de plein fouet, la faisant tomber sur le dos. Elle sentit soudainement la sienne circuler dans ses ailes et sa lumière commencer à s'intensifier, mais son développement ne fut pas assez rapide : les deux ailes, tranches, plaquèrent les siennes contre le rocher. Elle souffla, interloquée. Jamais elle n'avait vu un tel déferlement d'énergie... Et autant dire qu'elle ne s'y attendait pas. Cet animal maîtrisait son Aura à la perfection...

- Avoir été une musaraigne, un loup ou un éléphant n'aurait pas changé le fait que tu sois une débutante. Si j'aurais voulu te tuer, je l'aurais fait, sans même bouger d'ici.

Il appuya de nouveau contre ses ailes, la couche lumineuse au niveau de celles-ci semblant se rétrécir un peu. Elle l'admettait... Il aurait pu la tuer avec une grande facilité, du moment où il parvenait à passer outre son énergie protectrice. Peut-être même qu'elle n'était qu'une débutante... Mais à vrai dire, elle n'avait jamais eu l'occasion d'utiliser son Aura face à un ennemi. Généralement, elle ne s'en servait que pour déplacer des objets sans même les toucher...

La démonstration de puissance de loup ne fit qu'accroître sa curiosité pour sa propre énergie, à côté du fait d'avoir été, elle l'admettait, un peu effrayée. S'il parvenait à faire cela, c'est qu'elle pouvait elle-aussi décupler son Aura, non ?... Mais comment ? Dans quel but ? Et surtout, sur qui l'expérimenter ? Elle n'était pas une meurtrière... Finalement, prendre des dangers s'avérait être riche en connaissance.

- Je te retourne la pareille: que de jugements hâtifs.

Amber la pression sur ses ailes diminuer. Lentement, elle les agita pour vérifier qu'elles n'avaient rien, ce qui était le cas. Elle retint un petit soupir de soulagement en se redressant sur ses serres, s'ébrouant.

- Ha-ha, belles plumes que voilà ~

Et voilà qu'il se fichait d'elle... Mais en réalité, elle n'en avait que faire : il lui avait appris bien plus, et c'était tout ce qui comptait. Amb' lui tourna alors le dos, étendant ses ailes pour prendre son envol, chose qu'elle fit. Elle avait mieux à faire qu'à rester avec lui, maintenant. Pourtant, elle revint rapidement vers lui dans un looping, étendant d'un coup brusque ses ailes d'Ambre jusqu'à la gueule du loup, frappant dedans de plein fouet.

- Merci. déclara-t-elle simplement avec un petit rictus, reprenant un peu de hauteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaynaskandeos.eklablog.com
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Haunting [ Terminé ! ]   Sam 23 Fév - 22:12

Le corbeau se remit bientôt de sa surprise, étendant ses ailes, cherchant à se tirer de là au plus vite. L'oiseau se ravisa pourtant en décrivant un demi-cercle en guise de demi-tour, déployant ses ailes d'ambre - encore bien visibles - si soudainement que Kaos en fléchit sur place, l'anticipant de sa propre aura. La brusquerie du coup parvint à percer outre sa défense, le forçant à reculer la tête, légèrement sonné par le mouvement. Heureusement pour lui, la précédente démonstration lui avait laissé ses sens assez affûtés pour pouvoir réagir en un éclair. Après avoir poussé une longue exhalation, se remettant du coup, Kaos la darda de deux yeux farouches. Il fronça ses arcades sourciliers en signe de réprobation. Il ne répondit pourtant pas à la provocation, remplaçant sa fougue pour un sourire ennuyé.
Merci, lança l'autre, de mauvaise foi, reprenant de l'altitude de deux ou trois battements d'ailes. Kaos s'ébroua de long en large pour se remettre du choc. Il se inclina ensuite son museau vers le bas, un peu comme s'il haussait les épaules.
- Pff... fit-il en fermant les yeux, désormais amusé par la réaction du volatile. Il redressa sa tête et ses oreilles, étirant ses babines dans un sourire gentiment réprobateur.
- Don't push your luck, kid. il lui dit en levant le menton d'un bref coup de tête. Il rendit ses ailes visibles l'espace de quelques secondes, les repliant comme pour simuler la forme de mains, et de l'index et du majeur, les lui envoya succinctement comme un bref signe d'au-revoir. Il ne prit pas plus longtemps avant qu'elles ne deviennent translucides, transparentes, invisibles.

Les oreilles du loup se pivotèrent dans la direction opposée de celle du corbeau: le quadrupède étira sa tête dans cette direction afin de se lancer au trot, son corps suivant le mouvement comme par automatisme. S'éloigner de ce corbeau pourrait lui permettre de se fondre de nouveau dans son esprit de loup, mettant de côté ses valeurs humaines et ses ressentiments au profit du moment présent, à dépenser son énergie en pourchassant tout ce qui bougeait. Il avait déformé ses ailes afin qu'elles l'entourent de nouveau et lui créent une couche de protection, qui lui permettrait de stopper les ailes d'ambre si jamais elles frappaient de nouveau. Après un coup bas pareil, pas question de se balader sans au moins un minimum de prévoyance!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 154
Date d'inscription : 17/02/2013
Age : 23
Localisation : Un petit appartement, près du centre-ville... Ou la bibliothèque, selon l'heure.

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Haunting [ Terminé ! ]   Dim 24 Fév - 17:24

Si le coup qu'elle avait porté fut bref et relativement faible comparé à ses véritables capacités, Amber n'en fut pas pour autant moins fière. Pour une première offensive, cela lui suffisait amplement. Dardant toujours son regard ambré sur ce qui était désormais son adversaire, elle sourit, amusée, en entendant une phrase qui sonnait comme un avertissement, mais qu'elle ne comprit pas, faute de ne pas connaître la langue que le loup avait employée.

Tout en reprenant un peu de hauteur, apercevant maintenant l'horizon derrière quelques arbres, elle remarqua du coin de l'oeil l'étrange signe que lui adressa l'animal. Elle fut secrètement impressionnée par l'extension de l'Aura et la façon qu'avait le loup à la manier... Cela lui semblait si facile de jouer de manière illimitée avec... Elle espérait pouvoir en faire de même avec la sienne, prochainement.

C'est avec ce désir qu'elle s'envola en direction d'Eden, retournant à la civilisation humaine, aux bruits et à la technologie. Et pour être honnête, elle était quelque peu pressée d'atterrir : son ventre commençait sérieusement à crier famine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kaynaskandeos.eklablog.com
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Haunting [ Terminé ! ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Haunting [ Terminé ! ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lying Truth :: « Ville d'Eden » :: 
» Village GoldenHill
 :: Forêt Last Garden
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com