The Lying Truth

« Les apparences sont trompeuses. Rien n'est vraiment ce qu'il semble être. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Reality.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité


MessageSujet: Reality.   Lun 4 Mar - 15:57

« Carte d'identité : Reality. »

Nom complet : Reality, toutefois on ne le sait pas puisqu'il ne parle pas.
Sexe : Mâle
Nationalité : Inconnue

Âge : Environ deux ans
Taille : 32 pouces
Date de naissance : 22 décembre 2047

Métier : N/A
Race animale : Chien (Grand Danois)
Situation : N/A


Portrait Physique

► Aura : N/A
► Don : N/A

► Allure animale : Grand danois bringé. Il est sale, ébouriffé bien que sa fourrure soit courte. Il a l'air d'un gentil géant et on éprouve toujours un peu de pitié pour lui, est-ce à cause de la souffrance dans son regard émeraude? Il possède d'ailleurs une hétérochromie à son oeil gauche, quelques taches ambres. Ses griffes sont longues, usées, ses coussinets en mauvaise état. On voit tout de suite qu'il n'a pas eu de propriétaire depuis un long bout et que la vie l'a usé prématurément.
► Allure humaine : N/A

.

Portrait Moral

► Personnalité : Un chien au coeur brisé, c'est tout ce qui reste. Il est méfiant, timide, n'a pas une once d’agressivité. On est souvent porté à vouloir l'aider, mais il ne voit rien de bon en vous. Il est peut-être plus facilement approchable par les animaux, personne ne peut vraiment prévoir ses réactions. Il n'a encore jamais été approché depuis que son ancien maître est parti et il est plutôt à fleur de peau en dedans de lui-même. Il a beaucoup souffert et l'usure n'est pas seulement physique.
► Chronologie :
Deux mois et trois jours. La vie s'ouvre à lui. Innocent, habité d'une joie incomparable, le jeune géant s'agite dans la vitrine de l'animalerie dans lequel il est destiné à trouver son propriétaire. La queue battant l'air, il regarde chacun passer de son regard agité mais plein de tendresse. Ses grands yeux virent au vert pomme et on décèle déjà la petite parcelle d'ambre qui grandit dans son iris droit. Soudain, son regard se pose sur un homme grand de taille, au regard froid qui, il le découvre, est posé en retour sur lui-même. Reality se colle les pattes avants aux coussinets rosés dans la vitrine et se lève sur ses pattes postérieures de sa stature imposante pour son âge. Il est heureux. L'homme discute avec le commis. Le jeune Danois est de plus en plus joyeux. Il va sortir de sa cage vitrée, il le sens.

Deux mois et cinq jours. Ça fait deux jours qu'il a intégré sa nouvelle famille. Il aime le chat, il aime la petite Julia même si elle l'agace parfois. L'homme au regard froid aussi, il l'aime. C'est pas parce que son regard bleuté n'est pas aussi chaud que celui de Julia que l'homme n'a pas droit à de l'affection, lui non plus. Il aime bien aller poser son gros museau noir dans la main de l'homme, même si presque tout le temps l'homme le repousse d'un mouvement de main. Il aime courir partout, il découvre le monde. Il aime beaucoup le brocoli.

Neuf mois et 18 jours. Ça fait deux jours que de grandes boites de carton envahissent la maison. Il aime beaucoup les mordiller, c'est vraiment divertissant. Sautillant un peu partout, Reality va voir Julia. Elle est encore petite et il aime aller la voir et lui licher le visage comme il faisait avant. Mais depuis un petit bout de temps, elle semble triste quand il vient la voir. Elle commence à crier dès qu'il mets ses pattes sur elle, pourtant quand il était petit les gens riaient quand il faisait ainsi. L'homme l'amène souvent dehors, là où il y a plein d'oiseaux à regarder et où milles odeurs s'entrechoquent dans une symphonie plaisante au nez du chiot.. Il l'attache à un poteau en bois, mais ce n'est pas grave, parce qu'il revient toujours. Toujours.

Neuf mois et 20 jours. Ce matin, l'homme est encore venu l'attacher à son poteau. Ils avaient tout emmené les boites dans une grande cage de métal. Et le plus fou, elle se déplaçait! La petite Julia n'aimait plus beaucoup Reality, mais lui l'aimait quand même. Il continuais d'aller la voir mais l'homme lui interdisait souvent de s'approcher d'elle. Il l'aimait quand même cet homme, il lui donnait de la nourriture et l'emmenait dehors. Reality se coucha dans la terre rugueuse, attendant patiemment que l'homme revienne. Il le faisait toujours.

Neuf mois et 21 jours. Reality continue encore d'attendre. Il pleut aujourd'hui. C'est rare que l'homme le laisse dehors quand l'eau tombe du ciel. Il commence à faire froid en plus. L'automobile qui est garée d'habitude n'est plus là. Ils sont peut-être partis. C'est pas grave, ils vont revenir.

Neuf mois et 27 jours. Il avait faim, et il avait soif. Son maître ne l'avait jamais attaché si longtemps. Ses côtes saillaient pour la première fois. Ses yeux pleins d'espoirs attendaient toujours qu'il revienne. Il le savait qu'ils allaient revenir. Mais il avait faim, incroyablement faim. Il mordillait sa corde, et bientôt elle céda, échiffée. Il coura et attrapa un chat errant qui passait par le bois derrière chez lui. Le ramena, le dévora. Il se coucha, la tête sur ses pattes. Attendit.

Dix mois et 13 jours. Il avait répété l'opération, parfois un oiseau, parfois un autre chien même. Plusieurs fois. Mais il ne se décourageait pas. Il se souvenait de l'homme et de la chaleur. Il se souvenait de la petite Julia. Il les aimaient. Ils allaient revenir. Le contraire était tout bonnement impensable.

Un an, 8 mois et trois jours. Il continuait d'attendre. Il ne savait pas que bientôt un an allait s'être écoulé. Il n'avait pas remarqué, il savait seulement qu'ils allaient revenir. C'était une petite voix, endolorie et faible, qui lui susurrait continuellement. C'était l'amour et les souvenirs qui le gardaient en vie.

Un an, dix mois et 22 jours. Il sentait le froid qui revenait. Ça lui faisait peur. Il avait souffert dans les grands froids la dernière fois. Il était presque mort. Il se leva. Regarda son poteau de bois. Partit, errant.

Un an, dix mois et 26 jours. Ça faisait quatre jours qu'Il marchait. Il sentait la présence de quelque chose tout près. Il était vide, usé, échiffé. Une affiche. Éden. Il ne savait pas lire, ne voulait plus rien regarder. Il manquait quelque chose en lui...


► Aime : Son propriétaire, le brocoli, les boites de carton.
► N'aime pas : Le froid, la corde qu'il a encore au cou, les poteaux.

► Ambitions : Retrouver son maître.
► Peur : Les humains autre que son maître, les camions.


Vous

► PUF : Disoxyde sur DA
► Comment avez-vous connu le forum ? : L'horrible Kaos.

► Des modifications à apporter ? : Nup ._.
► Mot de la fin :
Revenir en haut Aller en bas
Alexa
Admin
avatar
Messages : 180
Date d'inscription : 14/02/2013
Age : 23
Localisation : L'underdog

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Reality.   Lun 4 Mar - 19:13

Terminée?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Reality.   Lun 4 Mar - 19:32

Terminé
Revenir en haut Aller en bas
Alexa
Admin
avatar
Messages : 180
Date d'inscription : 14/02/2013
Age : 23
Localisation : L'underdog

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Reality.   Lun 4 Mar - 19:38

Validé!

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 76
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 22

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Reality.   Lun 4 Mar - 19:56

    So damn sad and cute ;3; <3 Vivement un Rp!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Reality.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Reality.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lying Truth :: « Society » :: » Validés :: Autres-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit