The Lying Truth

« Les apparences sont trompeuses. Rien n'est vraiment ce qu'il semble être. »
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Ours malcommode

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 76
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Ours malcommode   Mar 9 Avr - 20:32

    Ayant profité du semblant de calme après l'assaut du bar, Boris s'était dirigé vers la salle de bain pour se vider la vessie. Il avait peu de temps à lui-même, et quand l'occasion se présentait, il en profitait. Poussant la porte avec son dos pour ne pas contaminer ses mains fraichement lavées, il passa à travers les clients, jetant un coup d'oeil et une oreille attentive à l'assemblée avant de retourner derrière son comptoir, reprenant les commandes où il les avaient laissées. Versant une bière dans un grand verre, il fronça les sourcils en repérant ses serveuses, faisant le décompte. L'une manquait à l'appelle, et comme par surprise, elle n'était nul autre que Alexa. Servant distraitement le verre au consommateur, il lâcha la clientèle des yeux pour compter la monnaie déposée dans sa main, la fourrant dans le sac à cet effet lié autour de sa taille. Reportant ses petits yeux plissés sur les gens, balayant le rassemblement d'ivrognes sans discerner la peau pâle sous une chevelure brune. Fronçant les sourcils et marmonnant quelques mots inintelligibles pour sa propre personne, il dut se résoudre à poursuivre son travail alors qu'un nouveau soûlard demandait à boire. S’affairant à la tâche, il jeta un coup d'oeil à l'heure, puis à la porte, et de retour sur l'assemblée. Il soupira. Il lui avait suffit d'aller pisser, pour que tout bonnement elle disparaisse, encore une fois. Essuyant ses larges mains sur son tablier, quelqu'un attira soudainement son attention. Un homme, avec un plateau et des verres. Certainement pas un employé, et encore moins un visage connu. Ronchonnant tout bas, il sentait déjà quelque chose fumer en lui. Il ne pouvait quitter son poste, mais à voir le plateau qui se vidait de son contenu, l'intéressé aurait bientôt à faire au bar. Et Boris ne le lâchait pas des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Ours malcommode   Mar 9 Avr - 20:54

Kaos, plateau à la main, jouait des coudes pour se frayer un passage entre les clients de l'Underdog pour se glisser vers le comptoir et le bar derrière. Il titubait en pointe, rattrapant de justesse son transfert de poids pour éviter aux verres qui tanguaient sur son plateau de balancer complètement. Il avait triché, un peu, il profitait du nombre de clients et de leur attention ailleurs pour s'aider de son ombre, qui retenait l'ombre du plateau, en équilibre. Il avait le message d'Alexa d'attaché à l'un de ses doigts - un peu comme les boucles qu'il ne se lassait pas de se nouer, au cas où il rencontrerait un certain Boris afin de lui exposer la situation. Boris, en avait-il déduit, était sans doute le propriétaire de l'établissement. Nul doute qu'il serait assez surpris de voir l'une de ses serveuses se travestir soudain. Les autres cependant, n'en avaient pas tout fait un plat: elles étaient tellement absorbées dans leur travail qu'elles ne se rendaient pas compte qu'un jeune homme un peu maladroit les avait rejointes.

Kaos ne s'en faisait pas vraiment: il pouvait se servir de son aura pour s'aider, Arku semblait s'y connaître en noms et en codes de boissons, et lui-même était capable de dégager un certain charisme. Peut-être ne rencontrerait-il jamais ledit Boris. Ne pas connaître Alexa depuis très longtemps ne voulait pas signifier qu'il ne pouvait pas déduire des choses de ce qu'elle montrait. Elle-même lui avait parlé de ses origines de pur-sang, et donc, d'ivresse à la vitesse. Il ne doutait pas que le trajet menant Amber chez elle serait court et sans obstacles. Surtout à la tête qu'avait fait leur soubrette à l'idée de prêter sa bécane chérie. Mais quelque chose l'électrisa soudain. Quelque chose comme un regard, sans doute. Tous ses sens en éveil, conservant son flegme et son sourire habituel, il se contenta de lever les yeux et de croiser le regard de Boris, qui se tenait de pied ferme. Kaos se glissa en dehors de l'atmosphère de brouahas enjoués et se dirigea vers le bar, déposa son plateau de verres et se coula en dessous du comptoir pour se relever d'un bond de l'autre côté, tout sourire.
- Comment puis-je vous aider...Son regard se glissa de sa tête à ses pieds et son sourire se crispa, malgré son désir de conserver sa contenance.
- Um... Kaos lorgna rapidement sur son doigt noué. Boris—PATRON? s'interrompit-il aussitôt, perdant son sourire au profit d'un air à la fois sévère et malaisé. Se sentant légèrement défaillir, il leva un nouveau sourire idiot, malgré quelques gouttes de sueur qui commençaient à perler dans son dos et dans sa nuque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 76
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Ours malcommode   Mar 9 Avr - 21:56

    Il remarqua qu'il venait dans sa direction. Servant deux pintes à deux hommes accoudés au bar, il l'observait approcher, manoeuvrant sans même regarder ce qu'il faisait, nettoyant un verre avec un linge, le rangeant sur une étagère et jetant la serviette sur son épaule. Le jeune homme passa sous la planche du comptoir, pour faire face à l'homme qui se tenait droit devant lui, s'étant volontairement rapproché.
    « Comment puis-je vous aider.. »
    Peut-être l'air de l'ours eut-il raison de le stopper dans sa phrase, son visage grave et ses sourcils broussailleux froncés sur des yeux féroces ne donnaient pas réellement envie de sourire. Et il ne servait à rien de spécifier que le Russe n'avait pas l'air d'humeur à plaisanter. Le jeune homme le regarda de la tête au pied et Boris remarqua le changement dans l'expression de celui-ci.
    « Um... » L'ours ne manqua pas de suivre le regard du canidé vers l'un de ses doigts, puis de revenir immédiatement sur le visage du brun alors que celui-ci le regardait maintenant avec un air beaucoup moins enthousiaste.
    « Boris—PATRON? »
    Un sourire peu convainquant vint percer sur le visage de l'autre, mais celui du géant restait de marbre, sans sourciller.
    - D'où tu sors ? demanda-t-il de sa voix profonde et grave, ne tournant pas autour du pot.
    - Et où est Alexa ? enchaîna-t-il du tac au tac, détachant bien ses mots cettesfois, son ton toujours le même, son expression statufiée, alors que seulement un point porté à la hanche faisait bouger la stature de l'homme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Ours malcommode   Mar 9 Avr - 22:20

- D'où tu sors ?
- Nhhh...! Le grave reproche de l'autre poussa Kaos à tressaillir et à incliner la tête vers le bas, rentrant sa tête dans ses épaules. Lui qui n'avait généralement peur de rien - il était assez âgé et il possédait beaucoup d'expérience dans le métier... - ne pouvait s'empêcher de se sentir complètement à la solde de Boris et de ses sourcils réprobateurs. Complètement dominé, comme un loup- non, comme un chien face à un colosse. Et ce sentiment l'amenait aussi à ressentir une légère amertume, voire, du dédain.
- Et où est Alexa ? demanda ensuite l'homme, qui n'y allait décidément pas par quatre chemins. Les dents serrées, Kaos se décida pourtant à affronter Gargantua des yeux, fronçant ses sourcils à son tour, cherchant à faire valoir sa propre puissance. Il se heurta à un mur de froideur.
- ... Nh... Il cherchait à calmer sa respiration saccadée. Incapable de soutenir le regard, il l'abaissa, se résignant à fermer ses yeux. Il commença, se hasardant dans ses propres mots.
- ... Elle... est partie aider quelqu'un. Ça tenait. Et comme ça tenait, il se sentit doté d'un nouveau courage, qui le poussa à rouvrir les paupières sur deux yeux pétillant. Et donc, pendant ce temps, c'est moi qui la remplace! Parce-qu'elle va revenir ! Il tressauta comme s'il venait d'avoir un déclic, se détournant soudain de Boris pour se concentrer sur sa main.
- Merde c'est vrai! Le mot !...
D'un geste qui se voulait lent, il détacha le papier tiède de son doigt pour le développer et le présenter à Boris. L'humidité l'avait rendu flexible au point qu'il avait été capable de le nouer, comme une boucle.
- Voilà c'est pour vous... Kaos jeta un court regard par-dessus son épaule. Il releva un sourire crispé.
- Patron, ajouta-t-il, après s'être assuré que les clients n'étaient pas attentifs à ses propos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 76
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Ours malcommode   Jeu 11 Avr - 20:14

    Il remarqua comment Kaïas semblait rapetisser devant lui, optant cette fois pour baisser les yeux, oubliant son sourire, mais rien dans l'attitude ou la posture de l'ours ne changea. Puis, comme s'il prenait son courage à deux mains, il releva les yeux, affrontant le regard glacial de l'armoire à glace, semblant vouloir imiter son expression en fronçant les sourcils. Toute fois, c'était peu pour affecter l'homme, qui n'était nullement impressionné. Comme le jeune homme continuait à pousser des bruits sans former de mot, semblant hésiter, Boris se fit plus convainquant en haussant les sourcils, pour l'inviter à poursuivre, puis, toujours sans réponse, il fit un pas en avant. Croisant lenteent ses gros bras et fronçant de nouveau les sourcils, il surplombait le jeune homme comme l'ombre d'une montagne, et l'action eut l'effet escompté.
    « ... Elle... est partie aider quelqu'un. »
    Boris inclina légèrement la tête, fronçant plus encore les sourcils, peu convaincu, demandant plus de détail de ses yeux inquisiteurs.
    « Et donc, pendant ce temps, c'est moi qui la remplace! Parce-qu'elle va revenir ! »
    Le jeune homme eut un geste qui mis une légère distance entre eux, Boris relevant la tête, l'observant de haut, sans réaction toujours.
    Il remarqua l'attention portée au doigt, en fit de même, haussant un sourcil.
    « Voilà c'est pour vous... Patron»
    Boris s'empara d'un mouvement sec du papier, l'arrachant de la main moite pour la tenir devant lui, tentant de la faire rester droite par un petit mouvement de la main, mais rien n'y faisait avec l'humidité du papier. Se détournant légèrement en pivotant sur un pieds, il jeta vivement un regard en coin au brun, le dissuadant de s'éloigner davantage. Il teint alors le petit bout de papier loin de son visage et à deux mains pour lire l'écriture volatile d'Alexa qui disait " Voici ton lot de consolation.
    Je reviens bientôt
    - Alexa xx "

    Boris grogna, peu amusé, fourrant la note maintenant chiffonnée dans l'une de ses poches. Digérant le coup, il se souvint soudainement de la présence du jeune home, à qui il jeta un regard noir. Marmonant quelques jurons dans sa barbe, il remarqua qu'on le demandait d'un signe de la main à l'autre bout du comptoir. Ramenant ses yeux sentencieux sur le brun, il agrippa un tablier accroché au mur qu'il jeta à Kaïas sans trop de manière.
    - J'espère pour toi que tu sais jouer les serveur. Parce que c'est pas un bout de papier qui va te sauver. dit-il en signe d'avertissement.
    Entendant son nom, il fit un signe poli d'attendre un instant, se retournant une dernière fois vers l'homme à la veste rouge.
    - Pigé ?
    Le discours avait été court, Kaïas avait surtout été sauvé par les clients qui pullulaient, mais l'heure viendrait où le barman aurait tout son temps pour faire passer un message clair. Jetant un dernier coup d'oeil par dessus son épaule pour montré qu'il l'avait à l'oeil, sa mâchoire raide se détendit complètement alors qu'il changeait d'aspect en prenant la commande d'un client, allant remplir une pinte de bière en fût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Ours malcommode   Ven 12 Avr - 15:44

Malgré quelques difficultés, Boris réussit à lire le message de sa soubrette avant de ranger grossièrement la note chiffonnée dans sa poche. Kaos regardait par-dessus son épaule la table où les clients lui avaient posé commande depuis quelques minutes déjà. En sentant l'intensité du regard de l'autre homme sur lui, il n'eut d'autre choix que de se détourner de la table pour se reporter vers le barbu, qui lui lança un tablier au visage. Kaos eut juste assez de temps afin de le réceptionner, le faisant pendre à son bras, un peu abasourdi par le geste. Boris répondit à son interrogation intérieure:
- J'espère pour toi que tu sais jouer les serveurs. Parce que c'est pas un bout de papier qui va te sauver.
Kaos ne répondit rien, célébrant sa victoire par l'ombre d'un sourire, retenant son exubérance en son for intérieur.
- Pigé ? répéta l'autre de sa voix grave, qui réussit à tirer l'autre de sa torpeur. Il hocha la tête d'un mouvement succinct, ses yeux pétillant de malice.
- Pigé, Patron ! reprit-il avec plus d'enthousiasme, avant de se saisir de son plateau à verres et de s'approcher des étagères où reluisaient des bouteilles aux reflets ambrés. Il empoigna le goulot de l'une d'elles, la décapsula et remplit les cinq verres sur son plateau. Il prit la bouteille et la déposa au milieu et entreprit de se diriger vers la table, enjambant le comptoir sans faire de manières - tout en s'assurant de ne pas déranger le petit groupe de jeunes adultes qui s'étaient installés là- puis, se dirigeant d'un pas furtif vers les attablés aux regards déjà brumeux. Kaos leur fit un charmant sourire, déposa le plateau au milieu de la table, installa chaque verre ainsi que la bouteille. Quelques rires s'élevèrent - on lui offrit même de partager un verre avec eux, qu'il refusa en lançant une plaisanterie.

Il aimait cette ambiance. Si Amber n'y avait vu que la débauche et les malheurs - certains ne bougeaient même plus -, elle n'avait pas réussi à y déceler la bonne humeur et la franche camaraderie. Kaos se surprit à porter une main à sa bouche, l'air rêveur: ça lui rappelait sa meute. Il sourcilla. Sa meute qui l'avait capitonné à Eden sans explications. Il s'apprêtait à lâcher un juron qu'une cliente lui donna une tape dans le dos, qui le revigora de sitôt. Il reprit son plateau et s'en retourna vers le bar, non sans quelques billets en plus... ! Ce qui était pratique à porter des gants transparents était l'acuité à pouvoir mettre les doigts sur tout, sans même lever de soupçons. L'ambiance du bar suffisait à camoufler ses gestes: la bouteille, son plateau et les verres ne comportaient aucune empreinte digitale, ou du moins, aucune des siennes. C'était mieux ainsi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 76
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Ours malcommode   Jeu 11 Juil - 1:57

    À l'affût, Boris ne pouvait s'empêcher de tenir le jeune homme à l'oeil. Distrait dans sa tâche, ses yeux se soulevaient à une certaine intervalle pour cibler le brun dans le bar, vérifiant qu'il faisait son boulot comme il le fallait. Pour le moment, aucun faut pas, si ce n'était cet air pensif qui lui avait passé sur le visage juste avant d'être sorti de ses rêveries par une accoutumée en redemandant. Suivant peu les conversations de ceux assis autour du bar, il se contentait de remplir les verres lorsque demandé, mais pour le reste, son attention était toute portée vers cet étranger. Le vieil ours ne pouvait s'empêcher d'être suspicieux, il l'avait toujours été vis-à-vis des inconnus, et doublement vu ce quartier. Il même s'il semblait bien 'normal', quelque chose chez lui lui puait au nez. Alexa aurait le don de le démentir en lui disant qu'il se faisait des idées, qu'il était toujours trop prompt à juger, mais Boris n'aimait pas l'aura que cet homme dégageait. Il en avait vu d'autre, et il avait bien plus d'expérience que la jument, toute fois, il ne parvenait pas à mettre le doigt sur ce qui le dérangeait, même à force de l'observer sans relâche. Il n'était pas homme à être intimidé facilement, et il ne se gênait pas pour faire sentir à l'autre qu'il avait constamment un oeil sur lui. Accoté au bar, les bras croisés, une jambe replié, donnant une apparence à l'aise, son visage cependant restait un peu frigide, ses sourcils trop près de ses yeux, lui donnant un air grincheux. Il ne pouvait s'empêcher de se répéter comment il passerait un savon à la brunette lorsqu'elle reviendrait. Lui avoir fait faut bon pour en plus le planter avec ce mec... Elle allait l'entendre parler! Ce qui lui fit penser, il ne savait toujours pas le nom de cet employé improvisé. Se détachant du bar, il se déplaça vers l'extrémité pour être plus à proximité de l'endroit où se trouvait le gars à la veste rouge.
    - Hey toi! appela-t-il de sa grosse voix, couvrant facilement le brouhaha des conversations sans les troubler.
    Lui faisant signe de ramener ses fesses de sa grosse main, d'un ordre qui ne laissait pas de choix, il attendit que l'autre fasse son chemin vers lui sans donner la moindre once de doute qu'il était impatient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Ours malcommode   Jeu 11 Juil - 3:25


Enfin un moment de calme. Bien que la plupart des clients quotidiens avalaient leur pinte en un battement de cil, il semblait qu'à cette heure-ci, l'alcool n'avait fait qu'une bouchée de leur cognition: leurs muscles moteurs grandement altérés empêchait la plupart de prendre une gorgée convenablement. Ce n'était pas un problème: les brouhahas, les rires et les chansons ne perdaient pas de leur entrain. On aurait dit, même que dans cette atmosphère créée dans ce nébuleux mélange suffisait aussi à garder les cœurs hauts. Les médias dépeignaient toujours l'Underdog comme un piètre établissement: c'était peut-être parce-qu'ils n'y étaient jamais vraiment entrés. Si la qualité de nourriture battait de l'aile, les bouteilles qui étaient vendues avaient leur prestige, mais l'ambiance familiale qui resserrait les clients ensemble, comme s'ils eurent été des compagnons de longue date suffisait à tirer un trait sur les critiques diffamatoires.
- Hey toi!
" Toi ", ça devait être lui. Comme Boris était le patron du bar, ça coulait de source. Néanmoins, Kaos eut le réflexe de tourner la tête pour s'assurer qu'une autre ne s'était pas levée face à l'interpellation, mais rien. Aucune réaction. Comme si lui et le reste des humains vivaient sur deux plans différents. Il fit mine de les ignorer: leurs visages devinrent flous et leurs discussions s'assombrirent, comme des bribes lointain, une mélodie véhicule de sentiments positifs. Cabaret sous le bras, il se fraya un chemin entre ses " comparses de longue date " pour lever la tête et croiser le regard vers Boris, de nouveau. Il se confronta à un regard enflammé et un signe du doigt sans équivoque. Il fut pris d'un léger malaise. Son ombre, se mêlant aux autres, tressailli.
( - Il t'observe.
- Ben, c'est évident, puisqu'il vient de m'appeler. ) Kaos avala la distance le séparant du comptoir en quelques pas.
( - Imbécile. C'est peut-être dangereux.) Kaos fit mine de l'ignorer, cherchant à maintenir un regard stable sur son patron.
(- Kaos!
- Bon sang Arku, ça te suffisait pas d'être défaitiste, faut que tu sois parano en plus !?
- ... )
Tenant là son répit, Kaos fit enfin face à l'homme à la forte carrure.
- Vous m'avez demandé, Patron ? il lui demanda en cherchant à lever un charmant sourire, espérant que sa vaine tentative puisse atténuer l'impatience presque palpable de Boris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 76
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Ours malcommode   Dim 14 Juil - 20:58

    Le brun vérifia d’abord que le chauve s'adressait bel et bien à lui, ne manquant pas de provoquer une certaine exaspération chez le colosse. Le jeune homme remarqua probablement l'émotion que transmettait son visage, puisqu'il afficha lui-même un semblant de malaise, au plaisir de Boris. S'il n'avait pas eut le choix de s’accommoder du brun, il pouvait au moins faire en sorte d'éviter de renouveler l'expérience. Et de plus, la peur était comme une forme de respect d'un certain côté. Le barman ne laissa toute fois aucun sourire venir briser son masque de pierre, observant l'autre au fur et à mesure qu'il faisait son chemin vers lui, ne prêtant pas trop attention à l'air préoccupé qu'il affichait juste avant de se tenir devant lui.
    « Vous m'avez demandé, Patron ? »
    - Je crois que t'as oublié un détail important, mon gars.
    Croisant les bras et fronçant les sourcils, il le détailla un instant, vérifiant qu'il avait son attention.
    - Si tu veux travailler pour moi, faudrait au moins que je sache ton nom.
    Il passa une main à son menton barbu, attendant une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Ours malcommode   Lun 15 Juil - 0:12


- Je crois que t'as oublié un détail important, mon gars.
Kaos se raidit, entrouvrant ses yeux pour chercher à sonder les yeux de l'homme. Oublier un détail important? Quelle question insidieuse. S'agissait-il des gants? Non, il les avait encore, dissimulés comme une deuxième peau par-dessus la sienne. S'agissait-il de son uniforme? Non, il avait décidé de porter au dessus de sa veste rouge un tablier afin de garder un air plus professionnel. S'agissait-il de son apparence? Non, il avait fait certain de bien raser sa barbe - normalement mal-rasée - afin de conserver une allure acceptable. Qu'avait-il oublié, alors? La douleur dans son bras gauche? L'idée que Boris puisse voir au travers de ses vêtements l’incommoda un instant. L'autre avait croisé les siens, ce qui sembla peser encore plus sur le jeune-homme, comme si le fait de voir le bras de son interlocuteur se croiser ainsi lui rappelait qu'il n'était pas libre de mouvements avec le sien. Qu'une cicatrice ( invisible ) lui brûlait les aisselles et les obliques. Il avait l'habitude de cette sensation, mais elle devenait vite gênante lorsqu'il essayait de garder la tête froide pour penser à conserver un alibi normal ou un profil naturel.
- Si tu veux travailler pour moi, faudrait au moins que je sache ton nom.
- ...
Il sembla se détendre. Son nom? C'était tout ? Juste ça. Kaias passa une main sur sa bouche pour pouffer tout bas avant d'incliner le dos vers l'arrière, portant cette même main à son front. Il se mit à remuer, comme il rigolait tout bas.
- Ben oui, c'est la moindre des choses, ha-ha... Il glissa sa main à son sternum, le pointant du pouce, un sourire franc aux lèvres.
- Je suis Kaias Holster, patron !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 76
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Ours malcommode   Lun 15 Juil - 18:55

    Boris s'amusa de voir le tracas qu'avait causé sa question sur le jeune homme qui cherchait visiblement de quoi il était mention.
    - Si tu veux travailler pour moi, faudrait au moins que je sache ton nom.
    L'énonciation du sujet sembla apaiser le brun, qui répondit, soulagé :
    « Ben oui, c'est la moindre des choses, ha-ha... »
    Se désignant du pouce, il se présenta finalement.
    « Je suis Kaias Holster, patron ! »
    - Bien. Kaias donc. répéta-t-il pour lui-même.
    Ses bras se relâchèrent il se tourna à demi, faisant glisser un plateau rempli.
    - Amène ça à la table du fond, là-bas. indiqua-t-il en la pointant du menton.
    - Ce sont des habitués.
    Il semblait s'être adoucit, mais ce n'était qu'une apparence. Au moindre faux pas, l'ours surgirait. Mais pour le moment il faisait un travail respectable et n'avait commis aucun égard de conduite, si ce n'était d'avoir oublié de se présenter.
    Sans plus de manière, il retourna à ses occupations, vérifiant l'heure avant de resservir aux verres en redemandant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 100
Date d'inscription : 16/02/2013

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Ours malcommode   Jeu 1 Aoû - 19:13

- Bien. Kaias donc. Kaos acquiesça d'un ferme hochement de la tête. Boris fit pivoter son tronc pour glisser quelque chose au plus jeune, qui l'empoigna sans même regarder de quoi il s'agissait.
- Amène ça à la table du fond, là-bas. Il tourna sa tête pour suivre des yeux l'endroit que son désormais patron lui désignait.
Kaos hocha de nouveau la tête avant de glisser les yeux sur ce qu'il tenait. De la... nourriture ? Sa vision s'affloua avant de redevenir nette. Non. Des bouteilles. Des bouteilles comme il en voyait rarement.
- Ce sont des habitués.
- Tout de suite, patron!
Kaos hocha de nouveau la tête, un peu penaud, avant de s'éloigner sans plus de façons. Il cherchait à calquer son langage corporel à l'atmosphère des clients. Au lieu de traîner les pieds et de voûter le dos comme il avait l'habitude de faire, il gardait un air volontaire, un sourire charmant, se voulant source de réconfort et de bienveillance dans ce sous-sol dit miteux. Il parvint à se frayer un chemin - non sans jouer des coudes - jusqu'à la table des habitués, qui ne prirent même pas conscience de son existence.

Au contraire, le plus trapu des quatre referma ses doigts charnus sur la plus grosse bouteille avant de l'amener à ses lèvres et de la boire en s'exclamant, suscitant des esclaffées chez ses camarades. Kaos s'apprêtait à s'en aller qu'un bras lui entoura les épaules et se saisit de lui, le tractant dans le rond convivial.

On lui tendit un verre vide en bafouillant quelques encouragements. En réponse, Kaos présenta ses paumes dans un signe poli de refus. Une gypsy pompette, de l'autre côté, jugea bon de remplir son verre avant d'insister de nouveau. Désormais centre d'attention de la table, Kaos leva un sourire incertain, les oreilles bourdonnantes, suintant de malaise, profitant de l'espace d'un instant pour tourner sa tête en recherchant Boris des yeux, seule issue à son supplice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 76
Date d'inscription : 16/02/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Notoriété:
0/100  (0/100)
Relations
:

MessageSujet: Re: Ours malcommode   Mar 13 Aoû - 0:12

    Concentré à sa tâche de resservir les verres des gens assis au bar, préparant les cocktails demandés, prenant les commandes par-ci par-là, il en négligea un instant de vérifier où en était le jeune homme. Comptant l'argent et remettant la monnaie, ramassant les pourboires, il put un instant balayer l'établissement, vérifiant l'état des lieux. L'endroit bourdonnait de conversations et de bruits, de musique et de chants, et Boris repérait chacun de ses employés en passant le bar au peigne fin. C'est là qu'il remarqua la situation plutôt amusante, de son point de vue, du jeune homme. Souriant pour lui-même, amusé de voir dans quel sorte de manège le 'nouveau' avait été entraîné, Boris se plaisait à le voir malaisé en compagnie de ces gens peut-être trop joviaux et dans un état trop avancé. Rigolant dans sa barbe, il remarqua bientôt que le brun avait tourné la tête et cherchait quelque chose dans sa direction. Il avait un air de pitié, voulant qu'on mette fin à son supplice. Mais le barman avait autre chose à faire, il s'en lavait les mains. Littéralement. S'essuyant les mains sur une serviette qu'il lança sur l'une de ses larges épaules, il envoya un sourire de bonne chance à l'homme à la veste rouge, retournant une nouvelle fois à ses occupations. Il avait voulu rendre service ? Et bien ça faisait partie du job de côtoyer de grands buveurs généreux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ours malcommode   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ours malcommode

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Lying Truth :: « Ville d'Eden » :: 
» Quartier Roosevelt
 :: Bar The Underdog
-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Forums RPG | Fantastique - autres